Le bilan de compétences

Pour appuyer votre évolution professionnelle, vous pouvez recourir au bilan de compétences financé par l’entreprise.

  • Vous souhaitez évoluer professionnellement mais vous ne savez pas précisément dans quel sens.
  • Vous souhaitez faire le point après quelques années d’activité professionnelle, ou après une interruption (congé parental, maladie, …).
  • Vous souhaitez changer d’activité et construire votre nouveau projet.

Le bilan de compétence se déroule selon trois phases : entretien préliminaire, travail de bilan proprement dit, conclusion. Au terme de la formation, le salarié est le seul destinataire des résultats détaillés du bilan et le seul propriétaire du document de synthèse.

La durée d’un Bilan de Compétences est de 24 heures, réparties selon un rythme de rendez-vous et un nombre de séances définis.

Vous pouvez vous procurer la liste des organismes prestataires agréés auprès de votre service formation ou dans les annuaires ad hoc sur internet.

A partir de 45 ans, vous pouvez bénéficier d’un bilan de compétence sur simple demande.

Ce bilan vous permettra de définir un projet de développement professionnel au sein d’Accenture, mais aussi, en fonction de votre projet personnel, hors entreprise.

Il vous appartiendra d’en envisager les moyens (voir le chapitre Formation).

Cruci@l Conseil(s) CFTC :

Le bilan de compétences est un excellent outil pour valider ou réorienter sa carrière professionnelle. Nos métiers et le marché des services informatiques changent en permanence et nous devons nous préoccuper de la pérennité de nos emplois. Une aide extérieure est très utile pour nous forger une conviction et définir nos propres objectifs.

S’obliger à se poser les bonnes questions aide à repartir ou, si besoin, à se reconvertir : quels sont mes atouts et mes faiblesses, quel est mon avenir dans l’entreprise ou, sinon, ailleurs ?

Avant de vous lancer, adressez-vous à l’un de vos représentants Cruci@l Conseil CFTC : en fonction de votre situation, il vous conseillera sur l’opportunité de faire part de votre démarche à l’employeur.