Le Harcèlement

Par harcèlement sur le lieu de travail, il faut entendre toute conduite abusive répétitive se manifestant notamment par des comportements, des paroles, des actes, des gestes, des écrits, pouvant porter atteinte à la personnalité, à la dignité ou à l’intégrité physique ou psychique d’une personne, mettre en péril son emploi et sa santé, et à dégrader le climat de travail.

Une personne harcelée perd petit à petit l’estime d’elle-même, elle se dévalorise et se met en situation de dépendance exclusive de son harceleur. Elle perd toute vie sociale et souvent se renferme dans une souffrance persistante et destructrice.

Il est très important de mettre fin à cette situation dès qu’elle est identifiée car elle peut conduire – et a déjà conduit – à des actes irrémédiables. La personne ne se rend pas compte de la gravité de sa situation.

Pour ce faire, il faut d’abord protéger la personne : avertir la médecine du travail, le/la RH ou DRH, le CHSCT, un délégué du personnel ou le manager (ou son N+2 si le manager est l’auteur du harcèlement). Enfin, si la situation est conflictuelle, il vaut mieux recourir à un représentant du personnel qui interviendra au niveau de l’instance idoine.

Surtout, la personne auteur des actes ou comportements à l’origine de l’état de la victime doit être mise hors d’état de nuire. Cependant, seul un tribunal peut juger du harcèlement moral, car cela relève du pénal. Il faut donc agir avec précaution, mais, dans tous les cas, il faut agir.

Cruci@l Conseils CFTC :

Si vous constatez qu’une personne dans votre entourage est exposée à des comportements pouvant relever d’un harcèlement, il faut impérativement lui parler, en parler à un représentant du personnel, l’orienter vers la médecine du travail, contacter la DRH.

Par ailleurs, l’accord sur la prévention des RPS signé par Cruci@l Conseil CFTC vous permet :

  • De saisir votre responsable des Ressources Humaines pour contester une évaluation ou des objectifs inadaptés ;
  • D’avoir la garantie d’un ordre de mission et un entretien spécifique concernant votre charge de travail, vos objectifs, et l’organisation de vos tâches, au démarrage de chaque long projet,
  • Vous avez aussi la possibilité de faire appel au Service autonome d’Ecoute et d’Accompagnement Psychologique (service externe téléphonique 0800 00 79 82) ou demander un entretien avec un psychologue du travail pour traiter une situation de souffrance au travail vécue ou constatée, et ainsi vous faire aider en toute confiance.