Le télétravail

Le télétravail est régi par un accord d’entreprise du 20 juillet 2010 (pour Accenture SAS) et son avenant du 10 décembre 2013 (pour les autres entités, veuillez-vous reporter au Portal). Une négociation de cet accord au niveau du Groupe Accenture a échoué en Avril 2018.

L’accord permet de travailler depuis chez soi d’un à trois jours par semaine. Il est mis en place avec l’accord conjoint du collaborateur et de sa hiérarchie. Le télétravail reste sur la base du volontariat. Un avenant au contrat de travail doit être signé.

Pour en bénéficier, il faut être en CDI après la période d’essai, en CDD pour une durée supérieure ou égale à 12 mois et occuper un poste compatible avec le télétravail. Il faut faire une demande écrite au responsable hiérarchique qui doit répondre dans un délai d’un mois maximum. Un éventuel refus doit être motivé.

Dans son avenant, l’accord prévoit que les jours en télétravail sont répartis de manière hebdomadaire ou mensuelle. Un délai de prévenance de 5 jours ouvrés doit être respecté en cas de suspension du télétravail.

Cet avenant a donné plus de flexibilité dans le télétravail aux collaborateurs relevant des Career Tracks Client&Market, Client Delivery&Operations, Innovation&Though Leadership et Sales.

Les nouvelles dispositions introduisent plus de souplesse dans le choix des jours de télétravail. Désormais, pour ces collaborateurs, les trois jours de télétravail maximum dont ils peuvent bénéficier pourront (partiellement ou en totalité) être flexibles chaque semaine et librement déterminés entre le collaborateur et son manager, par simples échanges de mails, en fonction des besoins organisationnels liés à leur activité client.

L’entreprise participe financièrement à vos frais (sur justificatif) à hauteur de :

  • 15 € par mois pour une moyenne d’une journée de télétravail par semaine ;
  • 30 € par mois à partir d’une moyenne de deux journées de télétravail par semaine.

Pour bénéficier du dispositif, vous devez disposer, d’un accès internet ; d’une installation électrique conforme ;d’une bonne ergonomie du poste de travail ;d’accès à distance sur son ou ses lieux de télétravail ;d’une assurance multirisque couvrant cette activité. L’entreprise met à votre disposition, un ordinateur PC portable (de préférence) ; une clé 3G si nécessaire ; un accès à distance (via le VPN…) ; une assistance technique.